Orphée et Orphisme

Brisson, L.

  • « Damascius et l’Orphisme », Orphisme et Orphée, en l’honneur de Jean Rudhardt, Textes réunis et édités par Philippe Borgeaud, Recherches et Rencontres 3 [Publications de la Faculté des lettres de Genève], Genève (Droz), 1991, p. 157-209. Ce texte se propose de traiter à fond la question des rapports entre Damascius et l’Orphisme. Il comprend deux parties, dont la seconde se subdivise en deux sections. Dans la première partie, je décris le contexte historique et scolaire qui a amené, à partir d’une certaine date, nombre de philosophes à mettre en parallèle « théologie platonicienne »et « théologie orphique ». Puis j’aborde directement la question en reconstituant d’une part le développement narratif des Discours sacrés en 24 rhapsodies, et en faisant apparaître les correspondances établies par Damascius entre chaque divinité orphique et un élément de son système.
  • « Chronos in Column XII of the Derveni papyrus », Studies on the Derveni papyrus, ed. by A. Laks and G.W. Most, Oxford (Clarendon Press) 1997, p. 149-165. Commentaire de cette colonne du papyrus de Derveni, qui s’interroge sur le point de savoir si, dans la théogonie orphique commentée, Chronos tenait déjà un rôle.
  • « Orphée, Pythagore et Platon. le mythe qui établit cette lignée », dans Th. Kobusch und M. Erler, Metaphysik und Religion. Zur Signatur des spätantiken Denkens [Akten des Internationalen Kongresses vom 13.-17. März 2001 Würzburg], unter Mitwirkung von Irmgard Männlein-Robert, Register von Dirk Cürsgen, München-Leipzig (Saur) 2002, p. 415-427.
  • « La figure du Kronos orphique chez Proclus. De l’orphisme au néoplatonisme sur l’origine de l’être humain », Revue de l’Histoire des Religions 219, 2002, p. 435-458.
  •  Orphée et l’Orphisme dans l’Antiquité gréco-romaine, Aldershot (Variorum) 1995, VIII + 301 p. Reprint de plusieurs articles.
  • « Orphée et l’Orphisme dans l’Empire romain, de Plutarque jusqu’à Jamblique », Aufstieg und Niedergang der Römischen Welt, Teil II : Band 36.4, 1990, p. 2867-3931 + 1 illustration. Comment, durant les premiers siècles de l’Empire romain, se représentait-on la figure d’Orphée  ? Quels écrits attribués à Orphée pouvait-on lire  ? Existait-il des sectes orphiques célébrant des rites particuliers ? Voilà les questions que j’aborde dans cet article. Ces questions portent sur la période allant des débuts de l’Empire à Jamblique, ce philosophe néo­platonicien étant pris comme terminus ad quem, parce qu’il est celui qui a défini, ne fût-ce que sous forme programmatique, l’entreprise d’accord entre Orphée, Pythagore, Platon et les « Oracles chaldaïques »que mettra en œuvre l’École néoplatonicienne d’Athènes (cf. B23). Par ailleurs, on peut considérer Plutarque comme point de départ de cette recherche, tout simplement parce qu’il est le premier auteur d’époque impériale, dont le témoignage sur l’Orphisme présente une véritable complétude, et qui présente une interprétation de certaines de ses composantes.
  • « Le corps « dionysiaque ». L’anthropogonie décrite dans le Commentaire sur le Phédon de Platon (1, par. 3-6) attribué à Olympiodore est-elle orphique ? », « Chercheurs de sagesse ». Hommage à Jean Pépin, Collection des Études Augustinienne. Série Antiquité-131, Paris (Institut d’Études Augustiniennes) 1992, p. 481-499. Repris dans Orphée et l’Orphisme dans l’Antiquité gréco-romaine, Aldershot (Variorum) 1995.  Traduction, analyse et commentaire d’un passage du Commentaire sur le Phédon (1, par. 3-6) par Olympiodore, unique témoignage explicite concernant la teneur d’une anthropogonie orphique.
  • « Orphée et l’Orphisme à travers les âges », Postface à Orphée, Poème magiques et cosmologiques, « Aux sources de la tradition », Paris (Les Belles Lettres) 1993, p. 153-190.

Jourdan, F.

  • Habilitation « Orphée, du repoussoir au préfigurateur du Christ. Réécritures d’un mythe à des fins de polémiques religieuses », Université de Paris I-Panthéon-Sorbonne. Soutenue le 31.03.2007.

 

Oracles Chaldaïques et Gnosticisme

J’ai complète ici la liste d’articles cités dans la rubrique « gnostiques » de l’article de Michel Tardieu, « Les Oracles chaldaïques 1891-2011 », dans Chaldaean Oracles and Theurgy. Mysticism, Magic and Platonism in the Later Roman Empire. Troi­sième édition par M. Tardieu, avec un supplément « Les Oracles chaldaï­ques 1891-2011 », Paris, 2011 (Kairo1 1956, Paris2 1978).

1973

M. Tardieu, « Les trois Stèles de Seth. Un écrit gnostique retrouvé à Nag Hammadi », Revue des sciences philosophiques et théologiques, 57, 1973, p. 545-575.

1975

« ψυχαῖος σπινθήρ. Histoire dʼune métaphore dans la tradition platonicienne jusquʼà Eckhart », Revue des études augustiniennes, 21, 1975, p. 225-255.

1988

J. Turner, « The Gnostic Threefold Path to Enligthtenment », Novum Testamentum, 22, 1980, p. 324-351; M. Tardieu, « La conception de Dieu dans le manichéisme », dans R. Van den Broek, T. Baarda, J. Mansfeld (éd.), Knowledge of God in the Graeco-Roman World, Leiden, Brill (EPRO 112), 1988, p. 262-270.

1983

L. Abramowski, « Nag Hammadi 8, 1 ‘Zostrianus’, das Anonymum Brucianum, Plotin Enn. 2, 9 (33) », dans H. D. Blume et F. Mann (éd.), Platonismus und Christentum : Festschrift für Heinrich Dörrie, Münster Westfalen, Aschendorff (Jahrbuch für Antike und Christentum, Ergänzungsband 10), 1983, p. 1-10. [Réimprimé dans Formula and Context. Studies in Early Christian Thought (Collected Studies), Essay XII, Hampshire, Variorum, 1992].

É. des Places, « Notes sur quelques Oracles Chaldaïques », dans C. Froidefond (éd.), Mélanges É. Delebecque, Aix-en-Provence, Publications de lʼUniversité de Provence, 1983, p. 319-329.

1991 

J. Turner, « The Figure of Hecate and Dynamic Emanationism in the Chaldean Oracles, Sethian Gnosticism and Neoplatonism », The Second Century Journal, 7, 1991, p. 221-232.

1992

R. Majercik, « The Existence-Life-Intellect Triad in Gnosticism and Neoplatonism », Classical Quaterly, 42, 1992, p. 475-488.

1996

E. Thomassen, The Spiritual Seed, The Church of the ‘Valentinians’, Nag Hammadi and Manichaean Studies 60, Leiden, Brill, 1996, p. 298-307.

2000

C. O. Tommasi, « Tripotens in unalitate spiritus : Mario Vittorino e la gnosi », Koinonia, 20, 1996, p. 53-75 ; Guerra, « Porfirio editore di Plotino e la “paideia antignostica” », Patavium, 15, 2000, p. 111-137.

2002

C. O. Tommasi, « Viae negationis della dossologia divina nel medioplatonismo e nello gnosticismo sethiano (con echi in Mario Vittorino) », dans Fr. Calabri (éd.), Arrhetos Theos. Lʼineffabilità del primo principio nel medio platonismo, Pisa, Edizioni ETS, 2002, p. 119-154.

2005

L. Abramowski, « Nicänismus und Gnosis im Rom des Bischofs Liberius : Der Fall des Marius Victorinus », Zeitschrift für Antikes Christentum, 8, 2005, p. 513-566 (compte-rendu de M. Tardieu de 1996)

2006

L. Abramowski, « ʻAudi, ut dicoʼ. Literarische Beobachtungen und chronologische Erwägungen zu Marius Victorinus und den « platonisierenden » Nag Hammadi-Traktaten », Zeitschrift für Kirchengeschichte, 117, 2006, p. 145-168.

M. Roberge, « La dynamis dans les Oracles Chaldaïques et la Paraphrase de Sem (NHC VII, 1) », dans L. Painchaud, P.-H. Poirier (éd.), Actes du colloque « LʼÉvangile selon Thomas et les textes de Nag Hammadi », Québec, Peeters (Bibliothèque Copte de Nag Hammadi, Études 9), 2006, p. 473-516.

J. Turner, « The Gnostic Sethians and Middle Platonism : Interpretations of Timaeus and Parmenides », Vigiliae Christianae, 60, 2006, p. 9-64.

2010

J.-D. Dubois, « La forme de la matière selon la démiurgie valentinienne et les Oracles chaldaïques », dans H. Seng et M. Tardieu (éd.), Die Chaldaeischen Orakel : Kontext – Interpretation – Rezeption, Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2010, p. 179-192.

Néoplatonisme après Plotin et Gnosticisme

Voici une bibliographie des études concernant les liens entre le néoplatonisme postérieur à Plotin et le Gnosticisme. N’hésitez pas à me contactez pour compléter cette liste :

1984

PEARSON, B. A., « Gnosticism as Platonism : with special reference to Marsanes             (NHC 10, 1) », The Harvard Theological Review, v. 77, n° 1, p. 55-72, 1984.

1991

TURNER, J., « The Figure of Hecate and Dynamic Emanationism in the Chaldean Oracles, Sethian Gnosticism and Neoplatonism, The Second Century Journal, 7, 4, 1991, p. 221-232.

1992

BREGMAN, J., « Synesius, the Hermetica and Gnosis », dans Neoplatonism and Gnosticism, papers presented at the International Conference on Neoplatonism and Gnosticism, University of Oklahoma, Mar. 18-21, 1984, R. T. Wallis & J. Bregman (éds.), Albany, State University of New York Press, 1992, p. 253-275.

EVANGELIOU, C., « Plotinus’ Anti-Gnostic Polemic and Porphyry’s Against the Christians », dans Neoplatonism and Gnosticism, papers presented at the International Conference on Neoplatonism and Gnosticism, University of Oklahoma, Mar. 18-21, 1984, R. T. Wallis & J. Bregman (éds.), Albany, State University of New York Press, 1992, p. 111-128.

HANCOCK, C. L., « Negative Theology in Gnosticism and Neoplatonism », dans Neoplatonism and Gnosticism, papers presented at the International Conference on Neoplatonism and Gnosticism, University of Oklahoma, Mar. 18-21, 1984, R. T. Wallis & J. Bregman (éds.), Albany, State University of New York Press, 1992, p. 167-186.

MAJERCIK, R., « The Existence-Life-Intellect Triad in Gnosticism and Neoplatonism », Classical Quaterly, 42, II, 1992, p. 475-488.

MANCHESTER, P., « The Noetic Triad in Plotinus, Marius Victorinus, and Augustine », dans Neoplatonism and Gnosticism, papers presented at the International Conference on Neoplatonism and Gnosticism, University of Oklahoma, Mar. 18-21, 1984, R. T. Wallis & J. Bregman (éds.), Albany, State University of New York Press, 1992, p. 207-222.

PEARSON, B. A., « Theurgic Tendencies in Gnosticism and Iamblichus’s Conception of Theurgy », dans Neoplatonism and Gnosticism, papers presented at the International Conference on Neoplatonism and Gnosticism, University of Oklahoma, Mar. 18-21, 1984, R. T. Wallis & J. Bregman (éds.), Albany, State University of New York Press, 1992, p. 253-275.

TURNER, J., « Gnosticism and Platonism : The Platonizing Sethian Texts from Nag Hammadi in their Relation to Later Platonic Literature », dans Neoplatonism and Gnosticism, papers presented at the International Conference on Neoplatonism and Gnosticism, University of Oklahoma, Mar. 18-21, 1984, R. T. Wallis & J. Bregman (éds.), Albany, State University of New York Press, 1992, p. 425-460.

1996

EDWARDS, M., « Porphyry’s ‘Cave of the Nymphs’ and the Gnostic Controversy », Hermes, 124, 1996, p. 88-100.

MORESCHINI, C. O. T., « Tripotens in unalitate spiritus : Mario Vittorino e la gnosi », Koinonia, 20, 1-2, p. 53-75, 1996.

1997

GARCIA BAZAN, F., « Los gnósticos y los neoplatónicos posteriores a Plotino : Porfirio, Jámblico y Proclo », Epimeleia – Revista de Estudios sobre la tradición, año VI, n° 11/12 (Homenaje a Antonio Orbe, s.j. en sus ochenta años), 1997, p. 83-120.

1998

MORESCHINI, C. O. T., « L’androginia di Cristo-Logos: Mario Vittorino tra platonismo e  gnosi », Cassiodorus, 4, 1998, p. 11-46.

2001

FINAMORE, J. F., « Iamblichus, The Sethians, and Marsanes », dans Gnosticism and Later   Platonism : Themes, Figures, and Texts, Society of Biblical Literature Symposium Series, n° 12, Atlanta, Society of Biblical Literature, 2001, p. 225-257.

2002

BRAKKE, D., Compte-rendu sur le livre Gnosticism and Later Platonism : Themes, Figures, and Texts (Society of Biblical Literature Symposium Series, n° 12, Atlanta: Society of Biblical Literature, 2000, xiv + 338 p.), The Journal of Religion, v. 82, n° 3, 2002, p. 442-443.

2003

MORESCHINI, C. O. T., « Linguistic coinages in Marius Victorinus’ negative theology », dans Studia Patristica – Proceedings of the thirteenth International Patristic Conference held in Oxford 2003, F. Young, M. J. Edwards and P. Parvis (éds.), 43, Leuven, p. 505-510, 2006.

GARCIA BAZAN, F., « Pilastri della tradizione platonica pitagorizzante : neoplatonici, gnostici, islamici ed ebrei », Hermes, 124, 1996, p. 88-100.

2005

MAJERCIK, R., « Porphyre and Gnosticism », Classical Quaterly, 55, 1, p. 277-292, 2005.