Mode et philosophie: Ou le néoplatonisme en silhouette, 1470-1500

Mode et philosophie: Ou le néoplatonisme en silhouette, 1470-1500 

de Anne Kraatz, 2005

 

Pourquoi telle mode plutôt qu’une autre ? Par quoi la mode vestimentaire d’une époque est-elle déterminée ? Est-ce le fruit du hasard, le résultat de la frivolité de certains imposée à tous ? Ou bien le vêtement est-il le véritable reflet matériel d’un système de pensée, organiquement adopté par toute une société à un moment donné ? Cet ouvrage se propose de faire la démonstration qu’il existe bien un rapport intime entre la mode vestimentaire et la pensée d’un moment.
Les aspects mathématiques et géométriques de la philosophie néoplatonicienne de la Renaissance, toute occupée à définir le beau, en faisaient le terrain idéal pour une étude sur le lien entre pensée philosophique et matérialité vestimentaire. C’est donc cette période qui a été choisie pour mettre à l’essai une méthode d’analyse de la mode, fondée sur une approche nouvelle des sources textuelles et iconographiques.
La silhouette, c’est-à-dire les contours du corps vêtu, y est définie comme l’élément constitutif et normatif de la mode. Cette silhouette est représentée par une simple figure géométrique archétypale, à la fois symbolique et technique : le rectangle ou le triangle, selon que le corps social qui l’adopte se reconnaît dans l’angélisme asexué mais masculinisant des années néoplatoniciennes, ou au contraire dans la sexualité courtoise mais féminisée de la fin du Moyen-Âge.
À d’autres moments de l’histoire, d’autres systèmes de pensée et de mode auront prévalu, cependant la méthode présentée ici devrait permettre d’établir les liens qui les rendent à chaque fois dépendants l’un de l’autre.

(Text by the author)

 

Table of Contents

L’amour platonique et les néoplatoniciens
L’esprit de la mode néoplatonicienne : climat et influences
Les expressions de la sexualité et leurs effets sur la mode néoplatonicienne
Formes géométriques et formes symboliques dans la construction du vêtement
La mode et la silhouette
La construction géométrique
La démonologie vestimentaire des années 1450-1475, ou la silhouette triangulaire
Le néoplatonisme vestimentaire ou la silhouette rectangulaire, 1745-1500
Propagation en France de la mode néoplatonicienne


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.