Contre les manichéens – Titus de Bostra

Corpus Christianorum in Translation
Contre les manichéens – Titus de Bostra

 

P.-H. Poirier, A. Roman, T. Schmidt (eds.), 2015

 

Rédigé en 363-364, le traité Contre les manichéens de Titus de Bostra est la plus importante réfutation chrétienne du manichéisme. Elle se distingue par sa composition en deux volets (réfutation rationnelle et réfutation scripturaire) et par la richesse de sa documentation (on y dénombre quelque 150 « citations manichéennes »). Préservé en grec aux deux-tiers et intégralement dans une version syriaque de la fin du IVe ou du début du Ve siècle, cet ouvrage est d’une importance capitale pour l’histoire de la théologie chrétienne ancienne et du manichéisme.

Ce volume offre une double traduction française annotée du grec et du syriaque, la première dans une langue moderne, établie sur une base philologique sûre. L’édition critique gréco-syriaque et sa traduction française permettent désormais une nouvelle approche des sources manichéennes et de leur réfutation.

Le texte qui a servi de base à cette traduction est celui qui a paru dans la Series Graeca du Corpus Christianorum comme Titus Bostrensis – Contra Manichaeos Libri IV (CCSG 82, 2013). Il s’agissait de la première édition critique synoptique intégrale des textes grec et syriaque de cette oeuvre, accompagnée d’une édition critique des extraits préservés en grec dans les Sacra Parallela de Jean Damascène.

 

Table of Contents

Introduction

Titus de Bostra: Contre les manichéens

Traduction du texte syriaque et grec

De Titus, évêque, Contre les manichéens

Discours de Titus contre les manichéens

Deuxième discours de Titus contre les manichéens

Troisième discours contre les manichéens

Quatrième discours contre les manichéens


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.