La fuite du monde dans la philosophie de Plotin

La fuite du monde dans la philosophie de Plotin

Corentin Tresnie, 2019

La fuite du monde est une préoccupation importante du public lettré du IIIe siècle, troublé par d’importantes crises sociales et politiques ; Plotin le reformule philosophiquement afin d’y apporter réponse. En partant d’un postulat de systématicité de sa pensée, cet ouvrage examine la définition qu’il propose du sujet d’une telle fuite (le « nous »), la possibilité et la désirabilité de sa réalisation, avant de s’intéresser à ses modalités philosophiques et éthiques, pour conclure sur la divinisation qui en résulte par union à l’Intelligence et à l’Un. Cette fuite se révèle être un prolongement du rapport naturel au monde, caractérisé par un universel amour de l’unité qui tend nécessairement à la contemplation, et vise à l’optimiser. Le « nous », illumination du corps par l’âme, devient dans le processus un divin sage, qui à son tour assume un rôle d’enseignement, s’alignant dans ses actes sur la Providence universelle.

(Text by the author)


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.